logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/06/2012

Sheila (Anny pour la famille)

Le 13 novembre 1962 à l'âge de 16ans

Sheila sort sont premier 45 tours en solo

et son producteur décide que pour lancer sa carrière Annie Chancel prendra comme pseudonyme

« Sheila », le nom du titre-phare de ce disque.

 

Auteurs et Compositeurs : Claude CARRÈRE

                               Jacques PLANTE

                             André SALVET

 

Les 4 chansons de son premier album sont :

 Face A1 :  Sheila (Tommy Roe - Claude Carrère)

Face A2 : Avec toi (With you) (William Stanray - Claude Carrère)

Face B1 : Un bateau s’en va (Enchanted sea) (Frank Metis-Starr Randy

et Jacques Plante

 Face B2 : On a juste l’âge (Claude Carrère - André Salvet)

 

Orchestre: Sam Clayton

 

37914.jpgOn écoute ce 45 tours

Sheila
podcast

Avec toi
podcast

Un bateau s'en va
podcast

On a juste l'âge
podcast

 

28/06/2012

Sheila

19630409cm1496b8fu - 1.jpgSheila, de son vrai nom Annie Chancel (ou Anny pour sa famille), est une chanteuse française, née le 16 août 1946 à Créteil. Elle est issue d’une famille modeste originaire de Salins près d'Aurillac dans le Cantal, ses parents tenaient une confiserie ambulante sur les marchés de la banlieue sud parisienne.

 

19630409cm1496b8fu - 4.jpg

Ses ventes de disques sont annoncées à plus de 85 millions d'exemplaire. Selon le livre du SNEP (40 ans de tubes 1960-2000) Sheila est l'artiste féminine française qui a reçu le plus de disques d'or (39) en France ; seul Johnny Hallyday la devance avec 40. Lors de sa période disco, Sheila est entrée dans les classements du magazine américain Cashbox. Si la plupart de ses disques sont en français, elle a aussi enregistré certaines chansons en anglais (notamment dans sa période disco), en allemand, en espagnol ainsi qu'en italien.

 

421945151_dffc6b211f.jpgLes années 1960

En 1962, sur les conseils d'Henri Leproux, directeur du Golf-Drouot, ses futurs producteurs, Jacques Plait et Claude Carrère, l'auditionnent dans un cinéma désaffecté du 14e arrondissement de Paris avec son groupe de musiciens : Les Guitares Brothers.

Sheila, son premier 45 tours en solo, sort le 13 novembre 1962 et son producteur décide que pour lancer sa carrière Annie Chancel prendra comme pseudonyme « Sheila », le nom du titre-phare de ce disque.

Elle connaît son premier succès avec L'école est finie en 1963. Ce disque se vendra à près de 700 000 exemplaires, et se trouve no 1 des ventes pendant plus de 4 mois. Après la sortie de son 1er Album 33 tours 25 cm de 13 chansons, elle entame sa première tournée d'octobre 1963 jusqu'au début de l'année 1964 dans les principales villes françaises. Elle sera accompagnée sur scène et dans ses disques en 1963 et 1964 par "Les Guitares" un groupe découvert au Golf Drouot.

Entre-temps, elle reçoit le Grand Prix National du Disque Francis Carco de l'Académie Charles-Cros, le 22 novembre 1963.

Avec ses nombreux passages en radio et à la télévision, elle va tout au long des années 1960 aligner une liste importante de tubes : Pendant les vacances, Première surprise partie et Le sifflet des copains en 1963, Chaque instant de chaque jour, Écoute ce disque et Vous les copains en 1964, C'est toi que j'aime et Le folklore Américain en 1965, Le cinéma… Je me voyais à Hawaï, Bang bang et L'heure de la sortie en 1966, La famille, Adios amor, et Le kilt en 1967, Petite fille de Français moyen en 1968, Arlequin et Oncle Jo en 1969.

Elle tourne en 1966 dans le film de Serge Piolet Bang-Bang, avec Jean Richard et Guy Lux. Son titre L'heure de la sortie fait partie de la bande originale du film.

Son producteur lance les Boutiques de vêtements Sheila, les produits de beauté Sheila (Sheiladermine), une poupée à l'effigie de la star est commercialisée dans les années 1960, ainsi que plus tard à l'époque Disco. Est également commercialisée la clef que Sheila portait autour du cou dans les années 1970 et dont des copies seront mises en vente dans les distributeurs automatiques. Nutrial, La société des chocolats Banania, offrit des tournidoles à son image.

À cette époque, alors qu'elle n'est âgée que de 18 ans, elle est victime d'une rumeur prétendant qu'elle est un homme. Elle témoigna lors d'une interview au Nouvel Observateur que cette rumeur « m'a entamée, lacérée et ça a pourri la vie de mon petit garçon, de mes parents. Aujourd’hui, si j’ai une telle sérénité, c’est parce que j’ai vécu ça. ». Dans son ouvrage Rumeurs : le plus vieux média du monde Jean-Noël Kapferer explique cette rumeur par le fait que Sheila maintenait un « total secret sur sa vie privée ».

 

sheila 70.jpgLes années 1970

En 1970 le succès se poursuit avec son premier 45 tours deux titres Reviens je t'aime, puis en 1971, son disque : Les Rois mages, est no 1 au printemps avec 908 000 ventes. Elle sera aussi 2e au Mexique, 10e en Argentine et 10e en Espagne avec la version espagnole : Los reyes magos. Jean Schmitt, qui a collaboré à l'adaptation en français de ce titre des Middle of the Road, devient alors l'auteur d'un nombre important de chansons de l'artiste, et de titres inédits sortis fin 1971 sur l'album Love - Les Rois mages. Au cours des années 1970, elle va continuer d'enchaîner les tubes : Samson et Dalila, Le mari de mama et Poupée de porcelaine 1972 (qui fête l'indépendance totale artistique et économique des disques Carrère réf 49000), Adam et Ève et Mélancolie (écrit par Katherine Pancol et repris en portugais, le titre sera no 1 au Brésil) en 1973, Le couple, Tu es le soleil et Ne fais pas tanguer le bateau 1974, ou encore, C'est le cœur, version française du Doctor's Orders de Carol Douglas Doctor orders, Aimer avant de mourir et Quel tempérament de feu 1975, Un prince en exil et Patrick mon chéri 1976, L'Arche de Noé 1977, etc. (Tous ses titres d'ailleurs pendant les années 60 et 70 seront disques d'or.)

À cette époque, Sheila (Annie Chancel) rencontre Guy Bayle au cours de séances de photos réalisées pour un roman-photo publié dans le magazine Télé Poche. Elle en tombe amoureuse et se marie avec ce chanteur, le 13 février 1973 à Paris, dans le 13e arrondissement, à 13h13 à Notre-Dame-de-la-Gare. Aussitôt mariée, elle enregistrera avec son nouvel époux le duo : Les Gondoles à Venise. Elle sera la mère d'un petit garçon, prénommé Ludovic, en avril 1975.

En 1976, Sheila reprend la chanson Les femmes (Qu'y a-t-il dans le cœur des femmes), de l'auteur-compositeur-interprète Christine Charbonneau, d'abord sur disque simple, «Les femmes»", puis sur l'album 33 tours «L'amour qui brûle en moi» paru chez les Disques Carrère. Sheila en fait un véritable succès et accède à la première place du Palmarès en France (novembre 1976) et s'y maintient pendant douze semaines. Les femmes apporte à Sheila une révolution de modernisme.

Suite à ce virage pop initié avec Les femmes et à la surprise générale, Sheila propose en juin 1977 en pleine vague disco, son premier titre anglais: Love me baby. Ainsi on peut la voir vêtue d'un short moulant à paillettes, et accompagnée de trois danseurs noirs, les (B. Devotion), dansant sur ce rythme favori des pistes de discothèques. Ce titre Love me baby la fera connaître dans un premier temps, en Allemagne, en Espagne et en Italie, où il est classé 3e le 28/1/1978, puis dans le reste de l'Europe.

Encouragée par ses succès, elle décide d'adapter (toujours en disco) le standard américain : Singin' in the rain. Elle se classe partout dans le monde : de l'Afrique du Sud à la Suède (2e), en passant par l'Italie 3e le 18 mars 1978, le Brésil, le Japon, l'Argentine, le Danemark, l'Espagne, l'Australie, l'Allemagne (6e vente de l'année), les Pays-Bas (3e) ou encore l'Angleterre (9e), où elle participera à l'émission culte Top of the Pops. Plus de 5 millions d'exemplaires du 45 tours de cette chanson seront vendus.

Alors que Sheila poursuit la promotion à travers l'Europe des 45 tours et 1er album en anglais Singin'in the rain, elle enregistre I don't need a doctor et Hôtel de la plage, chanson-titre du film du même nom, qui sort en janvier 1978. Viennent ensuite les titres You Light My Fire qui est classé dans les meilleures ventes, en Italie, Allemagne et Irlande. Mais la chanteuse n'oublie pas le public français, avec son 45 tours Kennedy Airport, qui sera lui aussi un énorme succès. À cette période la marque de jouets Delavennat commercialise une poupée à son effigie.

En 1979, Sheila reprend les chansons en anglais avec Seven lonely days, avec des arrangements disco, et fait un score raisonnable à 550 000 ventes en France, et sera classée en Allemagne et surtout en Suède et Espagne. En fin d'année, le groupe Chic lui compose un album : King of the world. Spacer, premier extrait de ce disque, devient un tube d'envergure mondiale. L'album sort dans 52 pays et se vend a plus de 6 millions d'exemplaires. Elle sera classée à nouveau un peu partout : de l'Australie aux États-Unis, en passant par la Finlande, l'Allemagne, la Suède, l'Espagne, l'Angleterre 15 le Brésil, etc. Un nombre impressionnant de versions de cette chanson existent en adaptation partout dans le monde. Cette chanson sera aussi le générique d'une émission de variétés en Italie, où Spacer restera 26 semaines dans les 10 premières places des hit-parades. Pour la chanson Spacer Sheila fait son premier clip, à l'étranger à Londres.

sheila 80.jpgLes années 1980

En 1980, Sheila sort un nouvel album en français Pilote sur les ondes, avec des titres comme L'amour au téléphone et Les sommets blancs de Wolfgang. Ce 33 tours est disque d'or. Elle assure toute la promotion du disque en son direct.

L'année suivante en 1981, elle fait un retour à la chanson populaire avec Et ne la ramène pas adaptation en français du titre de Joe Dolce A shaddap you face. En fin d'année, la chanteuse sort un autre album en anglais dans un style plutôt rock, avec comme titre principal Little darlin. Produit par Keith Olsen, le producteur de Pat Benatar. En 1982 Sheila revient à la chanson française, avec Glori gloria adaptation en français du succès d'Umberto Tozzi de 1979 repris alors en anglais par Laura Branigan.

En 1983, l'album On dit marque un tournant dans sa carrière. L'objectif de l'artiste est la scène et d'avoir un nouveau répertoire composé de chansons en français, écrites (paroles et musiques) spécialement pour elle. Avec l'aide d'Yves Martin, qui devient par la suite son compagnon, elle va créer deux nouvelles chansons, L'écuyère et Emmenez-moi, dans un show TV signé Maritie et Gilbert Carpentier en mars 1984. Un autre album Je suis comme toi est ensuite enregistré aux Bahamas.le titre "Je suis comme toi" sera classé au top 50.

Des clips seront tournés, notamment pour Emmenez-moi où Sheila est habillée par Jean-Paul Gautier. Le titre Film à l'envers passe en radio et en télé, et avec de bonnes critiques elle prépare son retour sur scène au Zénith à Paris en 1985 (à partir du 22 février).

Lors de l'été de cette année-là, elle tourne dans un film de cinéma d'auteur : L'Île au trésor de Raoul Ruiz avec Martin Landau et Jean-Pierre Léaud.

En 1987 : Sheila sort un single Comme aujourd'hui qui fait un passage au top 50, puis l'année suivante en 1988 un nouvel album : Tendances. Ce dernier opus contient les titres Pour te retrouver et Le tam tam du vent (classé au top 50). Sheila se produit à l'Olympia en octobre 1989. À la fin du spectacle, émue et en larmes, immobile sur le bord de la scène elle annonce sa volonté de mettre un terme à sa carrière de chanteuse, et entame dès lors une période de neuf années sans disques hormis l'enregistrement du titre "On s'dit plus rien" à l'occasion de la sortie d'un coffret et d'une compilation de ses succès en 1992.

 

sheila 90.pngLes années 1990

Elle se consacre alors à la sculpture et à l'écriture de livres : Les Chemins de lumière (1993), Et si c'était vrai (1995), La Captive (1997).

En 1992, Sheila est l'invitée d'un Music Stars spécial avec Michel Drucker qui fera un taux d'audience exceptionnel (9 millions de telespectateurs) Un nouveau titre parait, On s'dit plus rien, à l'occasion de la sortie d'un coffret 4 CD regroupant ses chansons.

Elle présente des émissions de télévision : Coup de cœur en 1990 sur France 2, et SLC en 1996 sur TF1 avec Dave. Elle s'engage dans la lutte contre le SIDA, à partir de 1995 dans l'association ELCS (Élus Locaux Contre le Sida) aux côtés de Jean-Luc Roméro.

À la fin des années 1990, Sheila sort un album, Le meilleur de Sheila (1998). Au menu figurent des nouvelles interprétations de Spacer, Gloria, Les Rois mages et trois nouveaux titres Close to you, Juste comme ça, Vague à l'âme, qui est disque d'or. Elle fait l'Olympia, du 28 septembre au 4 octobre 1998.

Suit l'album Dense sorti en 1999 avec le single du même titre.

 

sheila  2000.jpgLes années 2000

En 2001, Sheila figure en 2e position dans le livre de Fabrice Ferment et du Snep sur les ventes de 45 tours derrière Johnny Hallyday (40 tubes), mais devant Michel Sardou et Claude François (21 tubes). Fin 2001, elle enregistre pour la télévision un concert acoustique diffusé quelques semaines plus tard sur la chaîne Jimmy, concert salué par la critique (Télérama entre autres).

Un nouvel album Seulement pour toi sort en septembre 2002, de sept titres seulement, qui a été enregistré durant l'été, entre le décès de son père et de sa mère. Un show spécial en prime time sur France 2 lui est consacré pour la sortie de ce nouvel opus. Avec Francoise Hardy, Dave, Serge Lama, Pierre Arditi, Pascal Sevran, et Jean-Marie Périer.

En 2002, Sheila fête le quarantième anniversaire du début de sa carrière à l’Olympia du 1er au 9 novembre. La vidéo de ce spectacle sort en DVD en 2003, le quotidien Le Monde lui consacre une pleine page le soir de la première à Paris.

Un livre sort Ne vous fiez pas aux apparences en 2002 avec une photo de couverture signée Jean-Marie Périer, où elle règle ses comptes avec le métier. En 2005, son fils Ludovic Chancel sort un livre intitulé Fils de, à travers lequel il raconte combien il lui est difficile de vivre dans l'ombre de sa mère.

L'année 2006 voit la sortie de son intégrale studio 250 chansons (18 CD) dont sa nouvelle chanson : L'Amour pour seule prière. Elle est de nouveau sur une scène à Paris, au Cabaret Sauvage pour 9 représentations du 19 au 28 décembre. En 2007 elle donne des concerts en France et en Belgique. Elle est la vedette de la Tournée en n'Or durant l'été, et est de nouveau à l'Olympia pour un gala unique le vendredi 21 septembre 2007.

Début 2008, elle joue le rôle principal dans le film La Dinde réalisé pour Canal+. Ce court-métrage qui fait partie de la collection Écrire pour... un chanteur, a été diffusé lors du Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand le 7 février 2008. Il a été également projeté au Festival de Cannes à la Semaine Internationale de la Critique, en mai 2008. Elle est de retour sur scène à l'Olympia le 4 mars 2008.

À partir du 13 mars 2009, et pendant toute une année, Sheila a fait partie de la Tournée Âge tendre et Têtes de bois saison 4.

 

220px-SHEILA_Portrait  2012.jpgLes années 2010

Elle a été à l'affiche de la saison 5 de cette tournée pendant un an depuis le 15 mars 2010 tout en continuant ses propres concerts à travers la France.

Sheila participe à l'émission de TF1, Danse avec les stars pour la saison 2 en octobre et novembre 2011.

Pour fêter son jubilé (50 ans de carrière), il y aura à la rentrée 2012 sur France 3 un documentaire (tourné notamment avec Nile Rodgers). Pour ce jubilé elle sera également de retour sur la scène de l'Olympia à Paris les 21, 22 et 23 septembre 2012 pour un nouveau spectacle intitulé Ce soir c'est notre anniversaire.

 

m9gh5oci.jpg

 

Ce succès qui nous a fait connaitre

ces jolies couettes

l'Ecole est finie
podcast

26/06/2012

Richard, premier 45 tours

Sortie en novembre 1958, sont premier 45 tours a pour titre

(Rock "n" Richard)

On y trouve 4 chansons : Suzie darling

                          Betty baby

                                   Tu m'étais destinée

                         Peggy sue

67651.jpg

 

 

Auteurs et compositeurs : Jacques MAREUIL

Jacques PLANTE et Christian CHEVALLIER


Accompagnement : orchestre « Les Angels » 

sauf Peggy Sue :orchestre Christian Chevallier
Direction : Christian Chevallier


On écoute ce 45 tours

Suzie darling
podcast

Betty baby
podcast

Tu m'étais destinée
podcast

Peggy sue
podcast

scene11.jpg


Lorsqu'en novembre 1958 Richard Anthony enregistre chez Pathé Marconi son premier disque Rock'n Richard, personne n'a encore conscience de l'événement. Richard Btesh, de son vrai nom, est tout simplement en train d'importer en France le rock'n roll avec notamment sa version très réussie de Peggy Sue, chantée initialement par Buddy Holly. Idole des jeunes avant Johnny Hallyday et Claude François, il fut le premier pionnier du rock en France.

23/06/2012

Richard Anthony

richard1938-small250  1ere année.jpg

 

Richard Anthony est un chanteur français, né Richard Btesh le 13 janvier 1938 au Caire (Égypte).

 

 

Le père de Richard Anthony est un industriel syrien, sa mère est la fille de l’ambassadeur du Royaume-Uni en Irak. Le jeune Richard passe d'abord son enfance entre l’Égypte, l’Argentine et le Royaume-Uni, puis en France où il rentre au lycée Janson-de-Sailly à Paris, en 1951. Il a une petite sœur prénommée Valérie qui fera partie de "Tangerine", groupe folk français des années 70. Après son baccalauréat et le début de ses études de droit, il refuse de suivre ses parents à Milan. Il devient représentant de commerce en réfrigérateurs, tout en pratiquant le saxophone dans des clubs de jazz.

 

En 1958, influencé par la pop anglophone qu'il connaît bien, Richard Anthony décide d'adapter ce nouveau son à des textes français, il enregistre alors You Are My Destiny de Paul Anka et Peggy Sue de Buddy Holly. La maison de disques Columbia Records lui donne sa chance mais ces deux titres passent inaperçus. Le premier à le faire signer dans une maison de disques est Jacques Plait, qui deviendra le producteur et directeur artistique de Joe Dassin.
Il doit attendre son troisième 45 tours avec Nouvelle Vague, une reprise du Three Cool Cats des Coasters, pour être enfin reconnu. C'est un succès énorme. Suit alors une série de tubes, enregistrés entre Paris et Londres, dont le célèbre Et j'entends siffler le train en 1962. Au total, 21 tubes classés numéro 1 des ventes : il est aujourd'hui encore, le seul chanteur français ayant atteint un tel record.

                                                                              

richard1940-small250  1940.jpg

Il acquiert en 1964 un avion privé qu'il pilote lui-même pour faire ses tournées. Il possède des villas à Saint-Tropez et Marbella, un hôtel à la Jamaïque, une maison dans la vallée de Chevreuse, un chalet à Crans, des motos, des voitures et plusieurs bateaux.

 

En France en 1965, il obtient un grand succès avec Je me suis souvent demandé, adaptation d'une chanson belge (en néerlandais) de Bobbejaan Schoepen. Il en fera aussi un hit en Argentine sous le titre A veces me pregunto yo.

 

En 1967, il adapte le Concerto d'Aranjuez de Joaquin Rodrigo. Très vite, c'est un succès mondial, on parle de plus de huit millions d'exemplaires vendus.
Il a moins de succès dans les années 1970, il divorce d'avec son épouse Michelle. Il s'installe avec Josiane (Iris Franck) pendant 7 ans à Saint-Paul-de-Vence, période durant laquelle il revient, en 1974, avec Amoureux de ma femme. Puis suivent d’autres 45 tours et un 33 tours, Non Stop (1978).
En 1978, il part à Los Angeles avec sa nouvelle femme Sabine pour faire de la production, il veut à présent exporter des mélodies françaises pour le public américain. Il produit notamment Indian Summer adaptation anglaise de L'Été indien de Joe Dassin.

 

                                                                                

richard1946-small250  1946.jpg

Il revient en France, en 1982, pour quelques mois, mais se fait rattraper par la justice pour redressement fiscal, ce qui l'amène à passer trois jours en prison en 1983.
À la fin des années 1980, après un nouveau divorce et un grave accident de bateau, il s'éloigne du public. En 1993, il sort, chez EMI, un coffret de 300 chansons qui est rapidement triple disque d'or. En 1996, il reprend le chemin des studios pour réenregistrer ses tubes pour la France mais aussi pour l'Espagne avec l'album Sentimental.

 

Il publie son autobiographie aux éditions Michel Laffont, Il faut croire aux étoiles, d'après le titre d'une de ses chansons, et fête ses 40 ans de carrière en 1998 au Zénith de Paris devant un public enthousiaste.
Il fait un nouveau retour en 2006 avec les tournées Âge tendre et Têtes de bois, qui font salles combles.
De nombreux artistes comme Mariah Carey, le groupe A-HA, Alliage ou Les Enfoirés ont repris ses chansons et adaptations, ainsi que les dizaines de reprises de sa version arrangée et orchestrée du Concerto d'Aranjuez.
En 2010 sort la deuxième édition de son autobiographie intitulée Quand on choisit la liberté classée dans les meilleures ventes de l'année. Il fait à l'occasion plusieurs passages télé dont un très attendu chez Mireille Dumas. L'émission "Vie privée Vie Publique" réalisera au passage une de ses meilleures audiences ce soir-là.

 

                                                                               

richard1949-small250  1949.jpgEn janvier 2011, Richard Anthony est promu au grade d'officier dans l'ordre des arts et des lettres par le ministre Frédéric Mitterrand puis décoré le 23 novembre 2011.
Le 12 février 2012, il remporte un grand succès sur la scène de l'Olympia.
Avec plus de 600 titres enregistrés et près de 50 millions de disques vendus, il reste toujours dans la mémoire collective.
Richard Anthony s'est marié quatre fois et a eu 9 enfants.

 

 

 

richardvoieferree.jpg

 

Un de ces plus grand succès

du moins je le pense.

 

 J'entend siffler le train


podcast

Bonjour à tous

Bonjour à tous20070919105041.jpg

Je me présente, je m'appel Dominique mais Domy c'est plus simple

Je suis fan de la musique et du cinéma des années 50 à 80 et en

particulié français.

J'ai créé se blog tout d'abord bien sur pour un plaisir personnel

mais également pour faire profiter à tous de ce plaisir.

Vous trouverez tout au long des jours, semaines, mois et années à

venir chansons connues et méconnues mais aussi des vidéos et

reportages sur nos chanteurs et chanteuses.

J'espère que ce blog vous plaira et n'ésiter pas à me laisser quelques petites remarques si nesséssaire.

A tous à très bientôt.

11:19 Publié dans Edito | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer |

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique